Ecolo Modave
Accueil du site > 2. Les Dossiers de Modave > 2.6. Aménagement du Territoire > 2.6.1. CCAT > Un Aménagement du Territoire respectueux du Développement Durable

Un Aménagement du Territoire respectueux du
Développement Durable

mardi 20 mars 2007, par JFO


Une commune où il fait bon vivre pour tous

La politique d’aménagement du territoire est fondamentale pour la création d’un cadre de vie harmonieux et pour la prévention des nuisances et pollutions diverses. C’est une politique sur laquelle les responsables communaux ont une maîtrise importante, dans le cadre du CWATUP (Code Wallon d’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine).

L’aménagement du territoire organise spatialement les besoins des gens et doit répondre aux impératifs du développement durable : économie des ressources (énergie, matières premières, mais aussi de l’espace), protection du patrimoine culturel et naturel, équilibre des fonctions (collectives et privées), de la place pour tous, des espaces pour les activités, des lieux accessibles à tous, une mobilité respectueuse du cadre de vie, etc.

Seule une perspective de développement durable peut assurer à tous les habitants de la commune — enfants,adultes, personnes âgées ou handicapées — une préservation, mieux, une amélioration de leur espace de vie, donc de leur qualité de vie.


Les "outils" de l’Aménagement du Territoire

Quatre outils sont nécessaires dans une commune pour que celle-ci dispose, vis-à-vis de la Région, d’une certaine autonomie en matière de délivrance de permis d’urbanisme et de lotir :

1- une Commission Consultative Communale d’Aménagement du Territoire (C.C.A.T.) ;
2- un Schéma de Structure Communal (S.S.C.) ;
3- un Règlement Communal d’Urbanisme (R.C.U.) ;
4- un Plan de Secteur ;

C.C.A.T.

Dans une commune comme la nôtre qui n’en possède pas encore, la mise sur pied d’une telle Commission Consultative d’Aménagement du Territoire doit intervenir dans les six mois de l’installation du conseil communal, soit avant le 04 juin 2007.

Le groupe ECOLO de Modave s’inquiète de ne voir encore à l’ordre du jour du conseil communal aucune trace annonciatrice de la création d’une CCAT dans notre commune alors que le délai se réduit.

Par conséquent, dans un but constructif et alors qu’il est encore temps de lancer l’appel à candidatures, nous allons entreprendre une action citoyenne en interpellant le Bourgmestre à ce sujet et en attirant l’attention des membres du Collège sur l’impact positif de la participation citoyenne.

Cet outil constitue notamment un vrai instrument citoyen pour répondre à la voracité des promoteurs immobiliers, notamment en matière de réduction de la taille des parcelles.

Et si cela ne suffisait pas, nous leur rappellerons aussi qu’il est prévu qu’une subvention de 2.500 euros soit accordée par le Gouvernement à la commune dont la C.C.A.T. se sera réunie au moins 6 fois sur l’année écoulée et justifie de l’exercice régulier de ses compétences. Encore une bonne raison supplémentaire de fédérer les bonnes volontés.

* Retrouvez sur le site de la Région Wallonne la présentation du rôle d’une CCAT.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0